Exposition à Albi

[et_pb_section fb_built=”1″ specialty=”on” padding_top_1=”0px” admin_label=”Header” _builder_version=”3.22″ background_color=”rgba(0,0,0,0)” custom_padding=”0|0px|0px|0px|false|false” locked=”off”][et_pb_column type=”1_2″ _builder_version=”3.25″ custom_padding=”|||” custom_padding__hover=”|||”][et_pb_text _builder_version=”4.4.8″ hover_enabled=”0″]

Le centre d’art contemporain impatient de retrouver son public

En ce début de mois de juin, et après deux mois de fermeture, le Centre d’Art Le Lait rouvre enfin ses portes au public. Antoine Marchand, directeur du Centre d’Art et commissaire d’exposition, explique qu’il a fallu s’adapter aux nouvelles normes.

Nous rouvrons les salles d’expositions en prenant compte de toutes les mesures sanitaires. Nous nous devons d’ouvrir dans les meilleures conditions possible, afin d’assurer la sécurité de tous. Nous allons porter des masques, avons mis en place un parcours fléché, et ne pourrons accueillir des groupes de plus de personnes.

 

En ce qui concerne la programmation, le musée est parvenu à reporter la majorité de ses expositions sur la fin d’année et jusqu’au printemps . L’annonce de fermeture a été très brutale raconte Antoine Marchand, on ne s’y attendait pas. Il fallut réétudier la programmation, et penser à une activité en ligne très rapidement.

Par exemple, nous avons alimenté nos réseaux sociaux de photos, d’idées, qui venaient dialoguer avec les œuvres de l’exposition Persona Everywhere , actuellement dans nos locaux. Nous avons sollicité les artistes pour faire des posts en lien avec leur travail. Nous avons aussi décidé de revenir sur l’histoire du lieu l’Hôtel Rochegude. Il nous paraissait important de mettre ces longues semaines à profit .

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type=”1_2″ specialty_columns=”2″ _builder_version=”3.25″ custom_padding=”|||” custom_padding__hover=”|||”][et_pb_row_inner _builder_version=”4.4.8″][et_pb_column_inner saved_specialty_column_type=”1_2″ _builder_version=”4.4.8″][et_pb_text _builder_version=”4.4.8″ hover_enabled=”0″]

Expositions à Albi

[/et_pb_text][et_pb_image src=”https://linou.net/wp-content/uploads/2020/06/téléchargement.jpeg” alt=”Albi. Le centre d’art contemporain ” title_text=”Albi. Le centre d’art contemporain ” align_tablet=”center” align_phone=”” align_last_edited=”on|desktop” _builder_version=”4.4.8″ animation_style=”zoom” animation_intensity_zoom=”5%” hover_enabled=”0″ border_width_all=”24px” border_color_all=”#ffffff” box_shadow_style=”preset3″ box_shadow_vertical=”70px” box_shadow_blur=”150px” box_shadow_color=”rgba(0,0,0,0.2)” locked=”off”][/et_pb_image][/et_pb_column_inner][/et_pb_row_inner][/et_pb_column][/et_pb_section][et_pb_section fb_built=”1″ admin_label=”Services” _builder_version=”3.22″][et_pb_row column_structure=”1_2,1_2″ _builder_version=”4.4.8″][et_pb_column type=”1_2″ _builder_version=”4.4.8″][et_pb_image src=”https://linou.net/wp-content/uploads/2020/06/téléchargement-1.jpeg” title_text=”Albi. Le centre d’art contemporain ” _builder_version=”4.4.8″ hover_enabled=”0″ alt=”Albi. Le centre d’art contemporain “][/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type=”1_2″ _builder_version=”4.4.8″][et_pb_text _builder_version=”4.4.8″ hover_enabled=”0”]

L’exposition Persona Everywhere , visible depuis le début d’année, sera prolongée jusqu’aux Journées du Patrimoine.

Quant à l’exposition de l’américain Jeremiah Day, qui devait initialement s’installer début juin dans les locaux de Rochegude, elle aura finalement lieu en octobre prochain.

D’autre part le projet Ikria , petit amphithéâtre en bois, a pu être monté pendant le confinement dans l’enceinte du parc. Scène mobile, lieu de rencontre, d’échange, d’expression, propice à la discussion ; son inauguration devra sans doute attendre encore quelques semaines. Si le Centre d’Art est parvenu à n’annuler aucun projet après la crise sanitaire, il a sans surprises dû décaler et réorganiser tout son calendrier.

Infos : Hôtel Rochegude, rue Rochegude – Albi

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]